s'inscrire à la lettre d'informations


annonces des séminaires de l'Agora

thème actuel : "Rencontre et Construction"

bibliographie du thème actuel

Architecture et musique : Histoire d'une rencontre inédite à Evry

Né à Monthey, en Suisse, Pierre Mariétan a étudié entre autre avec Bernd Alois Zimmermann, Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen. Simultanément à la composition, il entrepend depuis la fin des années 1970 un travail de prise en compte esthétique du son dans l'environnement. Fondateur en 1966 du Groupe d'Etude et Réalisation Musicales, il a été directeur du Conservatoire de Garges, chargé de cours à l'Université de Paris I et Paris VIII, fondateur et directeur du Laboratoire d'Acoustique et de Musique Urbaine (installé à l'ENSA Paris La Villette) et producteur à l'atelier de Création Radiophonique à France Culture.

Carlotta Darò est docteur en histoire de l'art, maître assistante à l'Ecole Nationale Supérieure
d'Architecture Paris-Malaquais et membre du Laboratoire Infrastructure Architecture Territoire. Ses recherches explorent l'impact des technologies du son, des infrastructures de la télécommunication et des médias dans la culture architecturale et urbaine du XXème siècle. Elle a été chercheur au Centre Canadien d'Architecture à Montréal (2008), boursière Mellon à l'Université de McGill (Montréal, 2009-2011), ainsi que commissaire d'exposition. Elle est l'auteur du livre Avant-gardes sonores en architecture (Presses du réel, 2013) et Les murs du son : le Poème électronique au Pavillon Philips (B2, 2015).

Lundi 5 mars 2018 à 10 heures.
Au 2ème étage CANOPE.

A la rencontre entre architecture et musique, ce séminaire souhaite réanimer un dialogue interrompu autour d'une expérience méconnue et plutôt singulière de tentative d'insertion qualitative du son dans le cadre d'une opération de construction de nouveaux logements à Evry.
C'est en 1979, le compositeur Pierre Mariétan et l'architecte Alain Sarfati collaborent sur l'opération Villas des Glycines, dans le quartier des Epinettes. Plusieurs dispositifs acoustiques et électro-acoustiques viendront composer « un espace de vie musical » qui sera pour autant mal perçu par les habitants.
Quels étaient les intentions et motivations de départ ? Par quel processus de réalisation cette expérience inédite a été possible ? Quel écart entre le projet et la réalisation, et le rôle joué par les différents acteurs (promoteur, architecte, compositeur, habitants) ?

dates des séminaires 2017/2018

02/10/2017, 06/11/2017, 04/12/2017, 08/01/2018, 05/02/2018, 05/03/2018, 09/04/2018, 04/06/2018

archives