s'inscrire à la lettre d'informations


annonces des séminaires de l'Agora

thème actuel : le prochain séminaire aura lieu le lundi 2 juin 2014 à 10 heures à la nouvelle médiathèque Albert Camus à Evry

bibliographie du thème actuel

Catalina Villar et Yves de Peretti, cinéastes documentaristes.

La question « Qu’est-ce que le documentaire ? » revient pour nous, cinéastes, à se demander : Pourquoi fait-on des films documentaires, aujourd’hui ?

Cette séance du séminaire est la dernière avant les vacances.

Séance exceptionnelle du séminaire, lundi 2 juin 2014 à 10 heures.


Avec Projection de films.
A la Médiathèque Albert Camus
Parc H. Fabre - 7 rue du Village
91000 Evry - Tél : 01 69 89 80 02
*Pour vous y rendre.

Qu'est-ce qu'un documentaire ?
Catalina Villar et Yves De Perretti

Nous avons le plaisir de recevoir deux documentaristes qui travaillent actuellement à un projet de film sur la pratique du service de pédopsychiatrie d'Evry. Concernés vivement au départ par la découverte du personnage de Lucien Bonnafé, qui a initié ce que l'on a appelé la tentative corbeilloise désaliéniste, dans le fil d'un existence engagée dans la résistance puis dans la construction du nouveau modèle de secteur pour la psychiatrie française, ces cinéastes sont venus nous rencontrer, pour faire connaissance. De proche en proche leur projet se déplace vers l'appréhension de la complexité d'une pratique comme celle que nous soutenons, et les questions se multiplient pour interroger la manière d'en rendre compte, avec une caméra.
Forts d'une longue expérience ainsi que d'années d'enseignements et de réflexion, ils vont proposer, à notre demande, de déplier ce que c'est qu'un documentaire, afin de mieux percevoir, du moins pour notre part, les enjeux de cette aventure en cours.


Voici l'argument qu'ils ont composé pour nous.
Séminaire Evry, 2 juin 2014

Nous faisons des films parce qu'il y a quelque chose qui résiste en nous à accepter le monde tel qu'il est, ou plutôt tel qu'on voudrait nous faire croire qu'il est. Parce que nous ne croyons pas à l'objectivité, à l'évidence du« réel » et que nous pensons que c'est la fiction dont les puissants se servent pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes.

Parce qu'en affirmant notre subjectivité, en faisant confiance à nos intuitions, à nos sensations premières, nous tentons modestement de réécrire le monde. Nous essayons de donner à ces intuitions une forme, une apparence, ne serait-ce que pour la mettre en question. C'est ce fragile équilibre que nous recherchons à travers nos films, non pas donner des réponses mais traquer des malentendus....


Parce que l'autre (la rencontre avec l'autre)est pour nous l'objet d'une curiosité toujours renouvelée. Chercher l'universel dans le singulier, s'approcher du plus distant, ou au contraire éloigner le proche pour mieux le comprendre.Faire des films documentaires, c'est se donner la chance (et prendre le risque) derencontres qui ne laissent pas indemnes, qui nous transforment et nous font voir le monde différemment.


Pour éclairer ces questions,
nous montrerons des extraits de films qui questionnent, à des époques différentes, la forme du cinéma. Chronique d'un été (1962) de Jean Rouch et Edgar Morin, Entrée du personnel (2011) de Manuela Frésil. Parce que nous travaillons avec des images et des sons et que comme dit la fameuse citation de Victor Hugo « la forme c'est le fond qui remonte à la surface. »


*SNCF : Gare Evry Val de Seine.
Prendre l'Avenue du Général Patton,
en montant vers la clinique des Mousseaux.

VOITURE : RN7, sortie Soisy - Etiolles.
Passer le rond point, continuer sur 200 m,
Au feu prendre à gauche, rue du 8 mai 45.
Continuer sur 100 m, prendre à gauche puis
à gauche en direction du collègue du
Village (rue du Village). Parkings sur place.

dates des séminaires 2017/2018

02/10/2017, 06/11/2017, 04/12/2017, 08/01/2018, 05/02/2018, 05/03/2018, 09/04/2018, 04/06/2018

archives